AGolias
AGolias

O Breizh, ma Bro

Tant que la mer sera comme un mur autour de toi,
Tu seras sans entraves, mon pays !

 

Comme un mirage errant, je flotte et je voyage.

Coloré par l'aurore et le soir tour à tour;
Miroir aérien, je reflète au passage
Les sourires changeants du jour.


Le soleil me rencontre au bout de sa carrière
Couché sur l'horizon dont j'enflamme le bord ;
dans mes flancs transparents le roi de la lumière
Lance en fuyant ses flèches d'or.

 

J'ai choisi un extrait du poème "Le nuage" de Louise-Victorine Ackermann, parce ce que cela semble évident que ce sont les nuages qui donnent à ma Bretagne, toutes ses lumières et sa beauté.

Sincèrement, je pense que je ne pouvais pas trouver mieux.

 

Huelgoat
Plouescat - Plage des Amieds
Roscoff

Je termine par un nouvel extrait de poème "Le nuage", tiré cette fois-ci de l'œuvre de

 

De la terre et de l’eau
Je suis fils ; – mais au ciel j’ai fixé ma demeure ;
Et semblable à l’oiseau

Dans les couches de l’air je me baigne à toute heure.
Je change à chaque instant
Et sans mourir pourtant,
Car alors que, brillant, le ciel après la pluie
S’empresse de sécher mes larmes qu’il essuie,
Et qu’il bâtit soudain le dôme bleu de l’air,
                 Soudain aussi comme un vampire
Je sors de mon tombeau. – Puis plus prompt que l’éclair,
Je jette à bas le dôme… au milieu d’un fou rire !

 

Rédiger un commentaire

Commentaires

  • Dominique (mercredi, 30. mai 2018 18:15)

    moi je reprendrais le début du refrain de Jean Michel Caradec: qu'elle est belle ma Bretagne...(même) quand elle pleut
    très jolies photos... comme d'hab'; Bises

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Veuillez noter que le contenu de ce formulaire n'est pas crypté